C'est la vie., La minute culturelle

20 façons de dire « Je t’aime » à son enfant | Idée n°16

titre_idee_16

Voilà une idée simple qui va vous rendre service 🙂

Laissez votre petit nain vous filer un coup de main quand il en manifeste l’envie ou demandez-lui de vous rendre service car vous le savez à la hauteur de la mission à accomplir.

Même s’il n’exécute pas la tâche confiée à la perfection, même si vous savez que vous devrez repasser derrière lui (sans lui reprocher ni le faire devant lui).

C’est valorisant pour lui de le responsabiliser et de lui montrer votre confiance en lui.
On en revient ensuite à l’idée n° 10 : le féliciter et le remercie de vous avoir assisté dans votre tâche.

Vous n’êtes pas obligé de le rémunérer comme le raconte mon dessin. Personnellement, je ne paie pas ma progéniture pour les tâches du quotidien : c’est une histoire de participation collective à l’entretien du foyer familial. Néanmoins, pour une tâche d’exception qui demande un gros effort, on peut appliquer le « tout travail mérite salaire« , comme laver la voiture de Maman.

idee_16_v2

Quelles tâches puis-je confier à mon nain et à quel âge ? (Extrait du site Cabane à Idées)

26 tâches ménagères que les enfants peuvent faire :

De 2 à 3 ans :

  • Ramasser ses jouets pour les mettre dans un bac à jouets
  • Ramasser et mettre ses vêtements dans la corbeille à linge sale
  • Sortir les vêtements du lave-linge
  • Décharger une partie du lave-vaisselle (ce qui est en plastique!)
  • Faire la poussière avec un chiffon en microfibre

De 4 à 5 ans :

  • Toutes les tâches précédentes bien sûr
  • Mettre la vaisselle sale dans le lave-vaisselle
  • Passer l’aspirateur sur les coussins, le canapé…
  • Sortir le sac poubelle de recyclage (rempli de cartons, papier…)
  • Mettre la table puis la débarrasser
  • Laver les vitres (à sa hauteur !)
  • Mettre les chaussettes par paire
  • Laver la vaisselle (avec de l’aide)
  • Laver le lavabo avec une éponge
  • Plier les serviettes de table
  • Arroser les plantes

De 6 à 8 ans

  • Toutes les tâches précédentes
  • Étendre le linge à sécher
  • Balayer
  • Passer l’aspirateur
  • Aider à la préparation du repas : trouver les ingrédients, laver puis couper (les carottes, les pommes de terre…)
  • Etendre le linge sur le séchoir puis le ramasser et le mettre dans le bac du linge à repasser

De 9 à 12 ans :

  • Toutes les tâches précédentes
  • Passer la serpillère
  • Sortir la poubelle

A partir de 12 ans, votre enfant peut préparer un repas simple de A à Z et accomplir toutes tâches de la maison.

Vous n’en ferez pas un esclave, vous lui enseignerez l’autonomie. Plus tard, il saura ainsi se prendre en charge plus facilement, s’organiser et se libérer de ces tâches/corvées* plutôt que d’en subir le poids ou être débordé par elles.

Ça peut rester gratuit, bio et écolo.

A vous de jouer !

.
.
.

Quand je dis « Corvée », ne le prenez pas au au sens médiéval du terme 😀 [Wikipédia] La corvée (du latin corrogare, « demander ») est un travail non rémunéré imposé par un souverain/seigneur/maître à ses sujets et dépendants, qu’ils soient de statut libre ou non. Il s’agit d’un rouage essentiel du système politico-économique médiéval et tire son existence de la rareté de la monnaie à cette époque

Mais dans ce sens là [Larousse] : «  Travail effectué à tour de rôle par certains membres d’un groupe, d’une communauté, d’un corps de troupe ; équipe chargée de ce travail.« 

A bientôt !

Publicités
C'est la vie., Famille, La minute culturelle

20 façons de dire « Je t’aime » à son enfant | Idée n° 10

idee_10

L’idée du jour est simple : On encourage sa progéniture et on la félicite !

idee_10_2

Encourager sincèrement son enfant, sans lui mentir et droit dans les yeux, lui permet de gagner confiance en lui, d’être valorisé et d’être fier de ses accomplissements. Sans lui répéter sans arrêt non plus, vous m’avez comprise.

Je suis là déguisée en Cheerleader. Pour la minute culturelle, on lira dans Wikipédia que :

« L’histoire du cheerleading commence à la fin des années 1880. Le premier cri organisé enregistré sur un campus américain fut Ray, Ray, Ray! TIGER, TIGER, SIS, SIS, SIS! BOOM, BOOM, BOOM! Aaaaah! PRINCETON, PRINCETON, PRINCETON!, répété sur un rythme de locomotive, à l’université de Princeton en 1884 . »

Allez, on crie « Bravo » !

(et c’est gratuit, bio et écolo).

Soon soon !

 

Famille, La minute culturelle

20 façons de dire « Je t’aime » à son enfant | Idée n°7

idee_07

Durant de très nombreuses années et encore régulièrement aujourd’hui, je ne pouvais pas concevoir  de ne rien faire dans une journée.
Et puis j’ai découvert que, de temps en temps, ne rien faire est salutaire.

Non seulement pour se reposer et recharger ses batteries mais aussi parce que l’ennui et l’oisiveté ont leurs bons côtés.
A une époque où la course à l’activité est un cercle sans fin, où les personnes qui se reposent sont montrées du doigt, où la sieste est souvent considérée comme une activité honteuse et ne rien faire est signe de paresse, il est vital de faire des pauses, malgré les préjugés.

Si c’est bon pour vous, c’est bon pour votre enfant aussi. Lui apprendre l’ennui (à ne pas confondre avec l’apathie) et lui enseigner le repos permettent aussi de booster sa créativité, de stimuler sa pensée, tout en reposant son corps. Une sorte de méditation de pleine conscience ou de réflexion en toute quiétude. A petites doses, l’ennui est bon pour le moral. Il faut lâcher-prise et ne pas culpabiliser de ne rien faire. Accordez-vous, à votre enfant et à vous, un moment d’inactivité physique et morale.

Comment ne rien faire ?

  • S’allonger et se détendre (il ne s’agit pas de zapper devant la télévision !), et pourquoi pas discuter, échanger avec son enfant (cf. idée n° 2) ;
  • S’asseoir et regarder par la fenêtre, par exemple, laisser l’esprit vagabonder et vos sens observer/ressentir ;
  • A l’occasion du repas, manger sans rien faire d’autre, manger en pleine conscience, savourer ce que l’on déguste en étant attentif à ses sens gustatif et olfactif ; c’est aussi l’une des clés pour manger à sa faim, sans se laisser perturber par d’autres activités comme la lecture ou la télévision et cela permet de redécouvrir les aliments, sans automatisme ;
  • Faire une sieste régénératrice de 20 minutes.

A vous d’être créatif dans l’art de ne rien faire. De plus, c’est gratuit, écolo et bio.

IDEE_07 [50%]

Pour aller un peu plus loin, je vous invite à lire cet article du Docteur Mark Hyman qui décrit les bienfaits de l’ennui et qui ouvre une porte vers la définition de la méditation de pleine conscience (que je pratique depuis quelques années et qui est une clé de bien-être absolu, prouvée par la science).

Enfin, je vous propose ces lectures complémentaires sur la valeur du travail et la place de l’oisiveté et de la paresse vu par deux auteurs engagés (NDA : je ne partage aucune opinion politique, voici ici seulement un peu de culture littéraire) :

  • L’Éloge de l’Oisiveté, de Bertrand RUSSEL (1), publié en 1932.
  • Le Droit à la Paresse, de Paul LAFARGUE (2), paru en 1880.

A bientôt !

(1) Bertrand Arthur William Russell (1872-1970), est un mathématicien, logicien, philosophe, épistémologue, homme politique et moraliste britannique. Il est considéré comme l’un des plus plus importants philosophes du XXe siècle. [Source Wikipédia]. Il a reçu le prix Nobel de Littérature en 1950. Russell s’opposa à la première guerre mondiale, lutta avec Albert Einstein contre le maccarthysme et contre les armes nucléaires. En 1966, il fonda avec Jean-Paul Sartre, le tribunal « Russel-Sartre », pour dénoncer la politique des États-Unis d’Amérique dans le contexte de la guerre du Vietnam.

(2) Paul Lafargue (1842-1911) est journaliste, économiste, essayiste, écrivain et homme politique socialiste français. Il est le gendre de Karl Marx [Source Wikipédia]. Il est enterré au cimetière du Père Lachaise à PARIS après s’être suicidé avec son épouse (là, c’est moins gai et je souhaite que la paresse n’amène pas à de tels extrêmes…).
Il a écrit : « Travaillez, travaillez, prolétaires, pour agrandir la fortune sociale et vos misères individuelles, travaillez, travaillez, pour que, devenant plus pauvres, vous ayez plus de raisons de travailler et d’être misérables. Telle est la loi inexorable de la production capitaliste. » — Le Droit à la paresse, 1880.

La minute culturelle

Fête(s) de Pâque(s)

Cette année, Pâques se fête le dimanche 27 mars 2016 (AD – anno domini).

Autant dire « dans 2 jours » sur mon calendrier grégorien. Le calendrier chrétien précise que Pâques est une fête mobile, fixée en fonction d’un calendrier lunaire. Pâques est donc mobile par rapport au calendrier grégorien, qui lui est un calendrier solaire. Car Pâques se fête le premier dimanche suivant la première pleine lune de printemps.

En Moselle, tout comme dans les 2 départements de l’Alsace, le vendredi Saint (2 jours avant Pâques selon le calendrier grégorien) est un jour férié mais seulement dans les villes où l’on trouve un Temple protestant ou une église mixte (Source Wikipédia : une église mixte est une église qui accueille les cultes de deux confessions chrétiennes différentes, en général catholique et luthérienne, mais parfois luthérienne et réformée). Et c’est le code du travail qui le dit (article Article L3134-13).

Bref, si l’on entend les Cloches de Pâques revenir de Rome, en Alsace-Moselle, c’est le Lapin qui s’y colle, comme en Allemagne ou aux États-Unis (importation des immigrés allemands).

Lapin de Pâques

Quant à la coutume des œufs, elle remonte bien avant l’ère chrétienne.
L’œuf, représentant la vie et la renaissance, le printemps la saison de l’éclosion de la nature.
Pour en savoir plus, un article détaillé par ici.

Si celles-ci font partie de vos traditions, je vous souhaite de chouettes fêtes de Pâques en famille.
Car c’est une bonne excuse pour s’offrir du bon temps avec ses proches, partir à la chasse aux œufs dans les parcs et jardins et manger du chocolat, sous un air de printemps.

Soon soon.

 

Actualité(s), Famille, La minute culturelle

Journée de la femme

Je n’ai jamais vraiment apprécié cette dénomination mais il faut reconnaître que, vu ma position de femme libre, dans un pays libre, c’est un peu restreint.

Il y a tant de femmes qui ne sont pas respectées, aimées, choyées… Des mères, des filles, des sœurs, des amies qui souffrent de par le monde, tant qui œuvrent à faire grandir leurs enfants…

Et si une journée internationale était déjà un pas vers la reconnaissance de l’humanité de chacune des femmes, soit !

Par contre, mon pays « libre » devrait en prendre de la graine : la terre de mes ancêtres, Madagascar, offre cette journée aux femmes ; c’est férié uniquement pour elles.

Voici mon illustration du soir, avec tout le respect que l’on doit à chacune des femmes de cette Terre, à nos mères, nos filles, nos sœurs, nos amies, à l’Humanité toute entière, finalement.

Transmettre la vie

A bientôt pour une petite série de dessins tendres comme des câlins 😉

Actualité(s), Carterie, Famille, La minute culturelle

Convention Manga & Geek « Senyu »

86725-1444224698-senyu_640

Ce week-end, les 5 & 6 mars 2016, se tiendra à EPINAL (Vosges – Lorraine), la Convention Senyu. Cette FestiConv a pour objectif de mettre en valeur la culture asiatique et Geek, autour des mangas, de concours cosplay, d’animations géantes, des jeux vidéos…

J’y serai et y présenterai ma toute dernière série de cartes inspirée des personnages de la célèbre saga de George Lucas.

Dark-Chewie

Bobba-Jawa

Luc-Yoda

Max-BB8

Princess-Solo

enfance

Pour de plus amples informations sur la Convention, c’est par ici.

Et si vous souhaitez des cartes personnalisées, contactez-moi.

La minute culturelle, Vegan

C’est le Jour de la Marmotte !

Demain 2 février, en France, nous fêtons la Chandeleur (fête des Chandelles).

D’origine païenne et latine, cette célébration est devenue chrétienne marquant la présentation du Christ au Temple.

Et il y a cette hypothèse de l’ours.

De l’Antiquité au Moyen-Age, selon certaines croyances, l’ours entrait en hibernation fin décembre et en sortait 40 jours plus tard, pour annoncer les beaux jours. On organisait des fêtes déguisées (masque représentant l’ours) et on simulait le viol de jeunes filles et/ou leur enlèvement.160108_Ours_Chandeleur_v3

Seulement l’Église catholique voulut évincer cette croyance païenne et installer davantage sa position. Le pape Gélase Ier établit la fête des Chandelles, symbolisant le retour de la lumière et l’Eglise institua la Fête de la Chandeleur 40 jours après la Nativité.

Les colons débarquant en Amérique du Nord ont échangé l’ours contre un rongeur : la Chandeleur est devenue outre-Atlantique « le Jour de la Marmotte ».

A vos crêpières !

Je partage avec vous 2 recettes faciles de crêpes et de pancakes végan (sans lait de vache ni œuf de poule) de Mademoiselle PIGUT, que font partie de mes basiques :

Ces pâtisseries sont moins épaisses, plus légères et savoureuses ; enduites de sirop d’érable ou d’une bonne confiture ou pâte à tartiner faits maison, elles ont été validées par les Nains !

mot_pancakes

pancakes_vegan

  • 200 gr de farine de blé T80 (ou épeautre…),
  • 30 gr de sucre de canne complet,
  • 1 grosse pincée de bicarbonate (env. 3 gr),
  • 1 grosse pincée de sel de mer (env. 3 gr),
  • 40 gr d’huile végétale au choix,
  • 450 gr de lait végétale au choix (j’ai une préférence pour le lait de riz)
  • Facultatif : extrait de vanille, fleur d’oranger, zeste d’agrume, cacao…

Dans une jatte, déposer tous les ingrédients secs puis fouetter en ajoutant les ingrédients humides jusqu’à obtention d’un mélange un peu épais et homogène.

Laisser reposer l’appareil au moins une heure.

Cuire les pancakes quelques minutes sur chaque face : on change de face dès que les fameuses petites bulles apparaissent.

mot_crepes

  • 250 gr de farine de blé bise (semi-complète T80),
  • 400 à 450 ml de lait végétal (et eau)*,
  • 1 pincée de sel,
  • un peu d’huile végétale pour la cuisson.

Délayer la farine et le sel dans un grand saladier. Recouvrir de liquide tout en mélangeant. Aucun grumeau + pâte homogène = c’est prêt !

Laisser reposer l’appareil une heure.

Le secret est dans la consistance de la pâte et la chaleur de la poële.
Un tout petit peu de bicarbonate de soude pour plus de légéreté dans la pâte.

* lait de soja, de riz, avoine, amandes…

Miam !